Togo : La KAS initie un Forum Economique à Lomé

 Togo : La KAS initie un Forum Economique à Lomé

Des orientations stratégiques en élaboration pour stimuler la croissance économique au Togo

L’ŒIL D’AFRIQUE, le 12 Avril 2022

+22890214293/92178279

Un forum s’ouvre ce 12 Avril 2022 à Lomé et s’intéresse aux questions économiques du Togo. A l’initiative de la Konrad Adenauer Stiftung (#KAS), le forum économique 2022 au Togo placé sous le thème « le développement économique du Togo » se déroule du 12 au 13 avril 2022, et réunit les acteurs de diverses compétences et origines socioprofessionnelles.

En effet, le Doing Business 2020 estime que le climat des affaires au Togo s’est nettement amélioré par un bond de 40 places, pour se hisser à la 97ème place sur 190 au plan mondial. 

Mais c’est sans compter avec la crise du coronavirus qui met l’économie sous-tension : « On constate une baisse de la production et des ventes dans de nombreux secteurs, en particulier ceux dans lesquels le travail à distance n’est pas possible, comme la fabrication, le commerce de détail, la construction et le tourisme », souligne Urbain Thierry Yogo, économiste principal de la Banque mondiale pour le Togo et coauteur du rapport sur la situation économique du Togo en 2020. Ce même rapport Intitulé « Dynamiser l’investissement privé pour plus de croissance et d’emplois », revoit à la baisse les projections de croissance du Togo en 2020, du fait de l’impact de la COVID-19, avant de préconiser d’intensifier les réformes destinées à améliorer le climat des affaires et favoriser l’investissement privé, facteur essentiel de la relance économique.

Bien vrai, la stratégie adoptée par le gouvernement togolais fonde essentiellement la croissance sur le secteur privé, en ce sens que le PND fixe la contribution du secteur privé à la croissance économique du pays à 66%, pourcentage réduit peu après à 50%. C’est dire que le secteur privé devrait être le moteur du développement du Togo.

Là-dessus, les perspectives économiques du Groupe de la Banque Africaine de Développement, estiment que la pandémie de COVID19 a stoppé le dynamisme de la performance économique du Togo : « Malgré une politique monétaire prudente, l’inflation a plus que doublé, passant de 0,7 % en 2019 à 1,6 % en 2020, principalement à cause de perturbations de l’offre. Le déficit budgétaire a fortement augmenté, passant de 0,8 % du PIB à 4,7 % du PIB, avec la chute des recettes fiscales et l’augmentation des dépenses de santé, résultats des efforts du gouvernement pour combattre la pandémie. Le déficit du compte courant a légèrement augmenté, de 2,2 % du PIB en 2019 à 3,2 % en 2020. » avant de proposer « L’économie togolaise repartira rapidement, à condition que la pandémie s’affaiblisse et que la croissance de l’économie mondiale reparte à la hausse. Dans ce scénario, le PIB réel augmenterait de 4,3 % en 2021 et de 5,6 % en 2022, stimulé par le secteur agricole, le rétablissement des investissements dans les secteurs des transports, de l’énergie et le secteur manufacturier. »

C’est donc pour faire le point historique des politiques économiques, d’apprécier les avancées, de mieux appréhender les divers secteurs d’intervention à même de servir de Levier à la soutenabilité d’une économie, en prenant en compte les questions de la jeunesse et de l’inclusion genre, pour en somme parvenir à élaborer des orientations stratégiques économiques à proposer à travers une démarche participative inclusive, que ce forum tient lieu à l’hôtel 2 Février de Lomé, organisé par la #KAS en partenariat avec le #CADERDT et le #CROP.

Les communications durant ces deux jours porteront sur les modèles économiques, les secteurs porteurs et les finances. Une analyse profonde de l’évolution économique du Togo dont le présent forum se veut un sérieux incubateur, à travers des propositions aidant les pouvoirs publics à améliorer la croissance économique.

Honorable Sémondji Djossou, président de la commission des finances à l’Assemblée nationale du Togo

Pour l’Honorable Sémondji Djossou, représentant la Présidente du Parlement togolais à ce forum, il estime que les apports de chaque participant tiendront des constats très précis de la réalité et des propositions constructives pour renforcer les réformes économiques encours au Togo, sans ménager de mentionner que le dialogue entre les pouvoirs publics et les acteurs économiques est indispensable, et doit être renforcé pour parvenir à une croissance économique escomptée.  

Dr Stephanie Brinkel Représentante résidente de la KAS à Abidjan
Matthias Veltin, Ambassadeur de l’Allemagne au Togo

La cérémonie d’ouverture du Forum s’est déroulée en présence du Dr Stephanie Brinkel Représentante résidente de la KAS à Abidjan, et de l’Ambassadeur de l’Allemagne au Togo, Matthias Veltin.

Notons que le Forum Economique 2022 au Togo s’inscrit dans le cadre du programme régional dialogue politique en Afrique de l’Ouest, de la KAS dont l’objectif est de renforcer le réseau et les conditions cadres pour un développement durable.

Expert Kossi Ayegnon

L'OEIL D'AFRIQUE