TOGO : Conférence publique à l’Université de Kara en contexte de crise inflationniste mondiale

 TOGO : Conférence publique à l’Université de Kara en contexte de crise inflationniste mondiale

Professeur Kwami Ossadzi Wonyra, Economiste et Maître de conférences agrégé

L’ŒIL D’AFRIQUE KARA, le 08/05/2022

+22890214292

Une conférence publique a été animée vendredi 6 mai 2022 à l’Université de Kara, avec l’appui de la faculté des sciences économiques et de gestion. Initiée par le Professeur Kwami Ossadzi Wonyra, Economiste et Maître de conférences agrégé, cette conférence porte d’une part sur l’inflation, ses sources et les tendances récentes, et d’autre part, les défis de la relance économique post COVID19 dans un contexte de crise en Europe.

L’objectif est de porter dans le public universitaire la connaissance pointue de ce qu’est l’inflation. Il s’agit pour les initiateurs de faciliter une meilleure connaissance des différents indicateurs, en avoir une bonne compréhension des aspects qui participent à la mise en place d’un système inflationniste, et d’en prendre des mesures à sa maitrise ou à sa résorption, pour que chaque agent économique puisse prendre des mesures adéquates à son niveau, et adopter des attitudes résilientes à son encontre.

Une initiative noble qui vise à donner de la culture économique à la jeunesse togolaise, pour qu’au sortir de cette rencontre puisse comprendre et mesurer la portée et les impacts de la crise mondiale sur l’économie nationale au Togo. Non en tant que victime, mais comme un agent économique à même de rebondir face à ce choc exogène pour que dans l’installation de cette chaine de résilience, les mesures d’accompagnement instaurées par l’autorité publique soient assimilées et prises dans leur juste mesure pour qu’en amont, les autorités puissent disposer les informations indispensables pour rebondir contre les tendances de cette crise extérieure.

En effet, pour le professeur, la démarche vise : ‘’En tant que chercheur universitaire, il va de bon ton qu’on aide les pouvoirs publics à définir les mesures et à faire comprendre aux populations d’un point de vue pédagogique ce que c’est l’inflation, les sources, les conséquences et les stratégies pour lutter contre cette inflation’’ a-t-il confié, avant de poursuivre : ‘’Il s’agissait aussi d’essayer de définir les mesures en montrant le chemin que les Etats peuvent adopter en termes de défis de relance économique post Covid-19 dans un contexte de guerre en Europe ».

Sur ce, le Professeur a tenu à préciser que les Etats ne sont pas restés sans agir : « Nous pouvons retenir que les gouvernements africains notamment le Togo déploient assez de mesures de politiques économiques pour soulager les peines des populations. Mais il faut relever que l’inflation que nous subissons aujourd’hui est d’origine extérieure et donc les gouvernements souffrent à mobiliser les ressources étant donné que les défis de développement dans nos pays sont très énormes’’.

Le professeur, au-delà des propositions théoriques, montre des voies et moyens à même de servir de solutions endogènes aux Etats africains ayant des ambitions prévisionnelles préalablement établies dans la charte de l’union africaine. Il s’agit de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF).

En somme, l’appel de Kara lancé par cet éminent intellectuel, encourage les Etats Africains dans les différentes stratégies qui concernent : le défi de gestion de finance publique, d’améliorer les capacités productives des biens et services, de relever le défi du terrorisme et faire des reformes au niveau régional et continental. Il est également question de repenser la formation-développement, surtout au niveau universitaire. Cette démarche du Professeur au lendemain du forum économique sur le Togo, rassure de ce qu’au-delà de sa compétence qui n’est plus à démontrer, le Togo dispose de têtes pensantes et bien formées, à même d’analyser les contextes et les enjeux économiques pour apporter une intelligence théorique pour juguler les crises subséquentes à ce contexte malheureux. L’un des objectifs du Forum économique organisé en avril dernier par la Konrad Adenauer Stiftung #KAS (KAS/Clôture du Forum Economique de Lomé – L’Oeil d’Afrique (loeildafrique.tg)) pendant lequel le professeur a présenté un brillant exposé.