Sport au Togo: Un mois de mars très chargé au stade omnisports de Lomé

 Sport au Togo: Un mois de mars très chargé au stade omnisports de Lomé

Le Ministère des sports s’implique davantage

L’OEIL D’AFRIQUE, le 23 Février 2024
+22890214293 /92178279

L’éducation sportive et l’étude constituent un ensemble de principes de base de développement de l’être, voire son plein épanouissement. Cet état de fait reste un baromètre d’évaluation d’une nation prospère, avec un certain intérêt que portent les peuples en synergie avec l’action publique. Mieux encore, le sport est de tout temps devenu une profession à part entière, avec des métiers connexes qui génèrent de l’emploi à tout niveau de responsabilités. En quelque sorte, une ressource de production intarissable, tant qu’il y aura des hommes sur terre, des hommes qui sont le premier capital de valeur dans ce cheminement.

C’est fort de cet objectif que l’Etat du Togo, pays situé en Afrique de l’ouest, donne sens à la matière sur les différents axes, le renforcement des compétences, le choix des dirigeants des fédérations des athlètes qui se donnent et des infrastructures qui se renforcent. Déjà, sur le plan du tennis, le ministère des sports semble avoir déjà pris de l’avance, les infrastructures sont des mieux nantis à ce jour dans la sous region de que les pays voisins s’en inspirent aux dires de l’interview diffusé par votre chaîne de télé YouTube L’OEIL D’AFRIQUE Webtv, interview accordé par un haut responsable de la fédération d’un voisin au Togo et qui révèlent que les pays voisins se sont inspirés du Togo pour repenser leurs méthodes de promotion du tennis. Et c’est en présence du Président de la Fédération Togolaise de Tennis. Mr Clément Ahialey, le Président de FTT ne nous dementira pas de cette reconnaissance des avancées enregistrées par l’orientation stratégique de l’Etat du Togo dans ce domaine…

Et comme il n’ya jamais un sans deux, les effets multiplicateurs s’enchaînent. Dans les régions du Togo, les courts de tennis se remettent… À ce propos, un des responsables de club de tennis d’une région septentrionale du Togo en off trouve que le travail qui se fait actuellement dans le tennis togolais mérite d’inspirer un très grand nombre.

Et comme les autorités sont toujours à l’écoute, un grand chantier s’ouvre au stade omnisports de Lomé, du côté du Volley-ball. Ce voisin direct du court de tennis à la Fédération Togolaise de Tennis, au sein du grand complexe sportif de Lomé. Dirigé par Noël Tadegnon qui prend cette fédération au bon moment dans son rôle de président, ancien joueur et également journaliste sportif, il connaît effectivement les défis qu’il doit relever. Ce dimanche, il mobilise la jeunesse à un pacte social autour de l’école et le volley, une mayonnaise qui a pris sur toute l’étendu du territoire.. Et le grand rassemblement du dimanche d’avant le 20 février en a été la preuve. Nous y reviendrons dans la continuité de l’ouvrage gigantesque qui est en construction, en terme de formation et d’utilisation de meilleure capacité de compréhension de l’importance du sport.

En somme, ce grand chantier ouvert à la fédération togolaise de tennis par le ministère des sports se poursuit en moins de deux années, les effets se concrétisent. Sur le terrain, des acquis en terme de rendement, en exercice dans le tennis, désormais le togolais qui depuis cinq ans passés n’avait plus battu le Nigeria, le Togo revient en force et se qualifie pour la coupe d’Afrique de tennis chez les 14ans et moins.

Et serises sur le gâteau, pour la coupe davis, le Togo revient sur l’échiquier mondial après plus de 19 ans d’absence. En moins de deux années, le Togo passe au classement de 65ème pays mondial, un atout considérable pour le pays en terme de profits directs et indirects, le tourisme, les compagnies de voyageurs, les services et autres… centre de reference qui se renforce surtout grâce à la sécurité et à l’hospitalité légendaire des Togolais.

Et comme jamais deux sans trois, les choses continuent de s’améliorer dans le sport. Le terrain de handball, vient d’ouvrir un grand chantier de rénovation. En effet, selon des indiscrétions, c’est pour être conforme également aux normes des grandes faîtières et pouvoir abriter des compétitions internationales, sur bien de directives du ministère, que ces travaux sont conduits par ces différents Présidents que l’on espère, resteront fidèles à leur engagement, celui de respecter les orientations de l’Etat du Togo..

En attendant, après la coupe Davis les 3 et 4 Février dernier, le Togo abrite dans les prochains jours la grande compétition africaine, un super coup de marteau gagnant des poulains de clemant Ahialey va être chanté pour la victoire. Aussi, le mathématicien Sanvee, un grand amoureux de la discipline, nous recommande toujours la disciple dans l’effort continue. Une fonction croissante qu’appliquent les coachs Loglo Gérard et Alissama Agnamba des USA avec le Centre Ecole de Tennis de Lomé (CETL).

Expert Kossi Ayegnon

L'OEIL D'AFRIQUE

Articles Connexes

Laisser un commentaire