Résilience contre la COVID19 / WILPF-TOGO réconforte les femmes agricultrices d’Aképé contre la pandémie

 Résilience contre la COVID19 / WILPF-TOGO réconforte les femmes agricultrices d’Aképé contre la pandémie

L’Oeil d’Afrique, le 20 février 2022

+22890214293/92178279

Réduire les vulnérabilités liées à l’impact de la COVID 19 sur les populations. C’est la préoccupation du groupe togolais de Women International League for Peace and Freedom (WILPF-TOGO) qui sait bien que les effets de l’affection Corona virus au Togo, peuvent être jugulés sur plusieurs plans.

Ainsi sur le terrain de sensibilisation, WILPF-TOGO joint des kits d’alimentation. En déplacement sur Aképé ce 19 Février 2022 pour échanger sur les mesures à prendre afin de se protéger contre le virus et limiter sa propagation, même si les informations médicales rassurent de l’efficacité de la prise en charge de la maladie, WILPF-TOGO continue d’exhorter les récalcitrants à suivre le pas des directives promulguées par les autorités sanitaires et informe du bien fondé de l’action pour la collectivité.

Ici, il est question du port de masque, la distanciation, et de la vaccination.Certes la sensibilisation sur le terrain reste au beau fixe, mais aussi pour WILPF-Togo, la vulgarisation de bonnes pratiques s’accompagne de provision alimentaire.

L’étape d’Aképé n’a pas échappé au rituel, des kits composés entre autres de vivres et de non vivres, ont été distribués.

Pour la Présidente Bassiratou Idrissou Traoré, ayant conduit la délégation de WILPF-TOGO à cette localité, la visite vise à relever le niveau de bien-être, et rehausser les conditions de vie au quotidien, pour les encourager à toujours garder confiance. L’occasion a été pour la Présidente de WILPF-TOGO de remercier d’abord les partenaires et de les exhorter à aller de l’avant car, explique-t-elle, ce qui est fait aujourd’hui est bien, mais n’est toujours pas suffisant.

WILPF-Togo reconnaît ainsi la quintessence des appuis et accompagnements des partenaires techniques et financiers afin que le mieux être soit à la porte de tous les citoyens.

Tolissa

L'OEIL D'AFRIQUE