Renforcer l’efficacité dans la sûreté nationale, L’ASECNA offre au Togo un équipement d’intervention

 Renforcer l’efficacité dans la sûreté nationale, L’ASECNA offre au Togo un équipement d’intervention

L’OEIL D’AFRIQUE, le 19 avril 2022
+22890214293

Réceptionné par le Ministère des transports routiers, aériens et ferroviaires, pour le compte du Ministère de la sécurité et de la protection civile, un ensemble d’équipements composés de deux véhicules secouristes de marque Renault, dont les clés de contact ont été remis au premier bénéficiaire, le ministère des transports par le Représentant de l’Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) au bénéfice du Ministère de la Sécurité et de la protection civile, parce que appelé à s’en servir, par le biais du corps des sapeurs pompiers, pour les besoins de renforcement de la sécurité, activité qui entre dans le contexte du portefeuille dudit ministère.

Dans l’après-midi du 19 avril 2022, les locaux de la direction de l’Asecna au Togo ont servi de cadre à la cérémonie officielle de remise de deux véhicules.

En effet, l’Asecna depuis 1959, date de sa fondation, jusqu’à a ce jour se révèle comme un modèle unique de sécurité aérienne, et c’est dans cette vision qu’elle décide d’offrir à l’État du Togo deux véhicules qui disposent de trois fonctions : celle de sauvetage, avec une capacité de plus de 1000 litres d’eau et 100 litres d’émulsion, capacité à laquelle s’ajoute la fonction médicale.

Pour tous les deux engins, disposant de châssis pouvant en plus des charges initiales prendre chacune 6 sapeurs pompiers, a tenu à préciser le DG de l’Ascena, SUMSA Komla Amewokpo, avant de remettre les clés des deux véhicules au Ministre de tutelle, Ministre des transports Atcha-Dedji Affo qui a promis à son tour d’en faire bon usage.

Dans le même contexte, le Directeur Général de l’Agence Nationale de l’Aviation Civile (ANAC), à la fois administrateur de l’Asecna pour le Togo, en la personne de Gnama Latta Dokissime, dans son allocution, a rappelé que le geste de l’Ascena traduit l’esprit de solidarité entre les Etats membres, et a également loué le modèle de professionnalisme dans la mesure où, après les Etats-Unis et l’Europe, l’Asecna est dans le pelleton de tête, devant les autres continents.

Il a été suivi par l’allocution du Ministre des transports routier, aérien et ferroviaire, Affo Atcha-Dedji qui a tenu à souligner la solidarité qui existe entre les Etats membres de l’Asecna permettant d’acter ce geste, au même moment à tenu à dire que le choix de la période de Pâques et de Carême dénote d’une conscience heureuse de solidarité pour un engagement solidaire des populations pour la sécurité.

Il a pris soin à la fin de son intervention de transmettre les clefs des engins au Ministre de la sécurité et de la protection civile, le Gal Yark Damehame et au nom du gouvernement, un sincère merci à l’Asecna pour qui il a marqué sa reconnaissance pour avoir été toujours du côté des togolais avec
ses moyens, et ses agents.

Dans le sillage, une visite exclusive a été faite au centre de sécurité aérienne régionale, centre qui sert à la surveillance systématique de l’espace aérien du Togo, et des segments d’intersection avec les pays voisins, en matière de sécurisation de mouvement dans l’espace aérien, définie sous l’indication : un espace unique.

Selon les observations faites sur les lieux, les installations de dernière génération, avec des multiples nœuds de sûreté, sont pilotées par une équipe de jeunes hommes et femmes, et d’aiguilleurs du ciel, avertis de ce que de leur compétence et dévouement, découle la sûreté du ciel Togolais. Une équipe coordonnée de mains de maître par le DG de l’ANAC, Gnama Latta Dokissime qui étant lui-même pilote de l’air évalue en toute lucidité les impacts de chaque acte posé et décision indispensable à prendre pour faire du ciel togolais, un des ciels sans accident, a-t-il répété en chœur avec ses éléments.

La visite a permis aux journalistes professionnels togolais de devenir pour un bref moment, des aiguilleurs du ciel togolais et de mieux s’imprégner des efforts de l’Etat et pourquoi pas de se sentir pris en compte dans la construction de la sérénité dans les transports au Togo.

Tout compte fait, la journée a été richement replie d’activité en terme de surveillance et sûreté.

AYEGNON T. Kossi Blaise

Expert CFI Média

DP de L’OEIL D’AFRIQUE

L'OEIL D'AFRIQUE