Mise à profit du capital social et/ou Réseautage

 Mise à profit du capital social et/ou Réseautage


La KAS fait le bilan de ses activités en 2023 et révèle ses perspectives pour 2024

L’OEIL D’AFRIQUE, le 20 Février 2024
+228 90214293 /92178279
Il rentre ainsi dans l’histoire, le rendez-vous annuel organisé par la Konrad Adenauer Stiftung vis à vis de ses partenaires de mise en oeuvre au Togo. Le traditionnel cadre d’échange et de collaboration savamment dressé par la fondation allemande afin de jauger les impacts de ses interventions au Togo notamment dans les domaines socio- politiques et économiques, a été animé à Lomé ce 19 février, comptant pour l’année 2024.
Autorité administrative, autorité religieuse et communale, enseignants chercheurs et universitaires, leaders de partis politiques, chefferie traditionnelle, chancellerie, organisations de la société civile, partenaires techniques et bénéficiaires de diverses bourses de la KAS, bref tous les acteurs collaborant avec la Konrad Adenauer Stiftung au Togo, dans le cadre de la mise en œuvre de ses divers programmes et projets ont répondu présents à l’invitation.

Pour la Représentante résidente de la KAS, Dr Stéphanie Brinkel, cette retrouvaille vise non seulement à dresser le bilan des diverses colaborations mais surtout à se partager les perspectives pour la nouvelle année et tisser des liens forts afin de mieux faire face aux défis communs.

Dr Stéphanie Brinkel, Répresentante Résidente et Directrice du PDWA

Dès lors, peut-on relever dans son intervention, quatre points majeurs autour desquels vont tourner les activités de la fondation cette année :

  1. Appui aux actions du gouvernement et des acteurs locaux visant à solidifier les institutions démocratiques et politiques
  2. Vulgarisation de la culture de Think Tank
  3. Autonomisation des organisations de la société civile à travers de nombreux ateliers de renforcement de capacités et d’appui institutionnel
  4. Amélioration du cadre de coopération économique en offrant des plate-formes de discussion…

Cette célébration a été le lieu pour Dr Brinkel de souhaiter ses vœux de santé, de prospérité et longévité d’une part et d’autre part, de fructueuse collaboration à tous, avant de révéler la volonté de la KAS d’accentuer ses actions auprès de ses partenaires gouvernementaux, institutionnels, et acteurs locaux, ce, par le biais du programme PDWA…

“afin de travailler plus collectivement à l’édification et au renforcement des structures de l’Etat de droit, ainsi qu’activer les leviers nécessaires pour une bonne résilience communautaire visant à contrer l’avancée du terrorisme et contribuer à la stabilité institutionnelle de nos Etats” selon ses propres dires.

Dénommée StakeHolder Meeting, la soirée qui tend à se muter en tradition pour le programme qui le soutient, notamment le Programme régional Dialogue Politique en Afrique de l’ouest (PDWA) a été placée pour son édition 2024 sous le thème :…”Croissance démographique au Togo face aux enjeux environnementaux et socio-économiques ” ce thème dont le développement a été donné par Dr Koffi Kpotchou, Enseignant Chercheur à l’université de Lomé.

l’Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne au Togo, Dr Claudius FISCHBACH

Elle a été ouverte par l’Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne au Togo, Dr Claudius FISCHBACH qui, dans son allocution de circonstance se dit très heureux de l’initiative de la Konrad Adenauer Stiftung, avant de revenir sur la question de l’organisation du double scrutin régional et communal par le Togo cette année et interpeler le gouvernement du Togo à respecter sa promesse, celle de garantir les règles de jeu équitables pour tous les partis en lice, y compris les partis d’opposition.

Le représentant du Maire de la Commune du Golfe1 notamment le Secrétaire Général Akiti Dosseh, pour sa part, a réitéré les vœux à tous les participants, et la disponibilité de la commune à accompagner et soutenir les actions de la KAS.

Akiti Dosseh, SG Commune Golfe1 représentant le Maire


Il y’a lieu de rappeler que la Konrad Adenauer Stiftung soutient l’excellence, par l’octroi de bourses d’études de Master (les deux années) aux lauréats de son programme régional de bourse, programme dorénavant élargi sur deux pays anglophones notamment le Liberia et la Sierra Leone, portant le nombre de pays bénéficiaires à six (06).

YERIMA Amidatou

L'OEIL D'AFRIQUE

Articles Connexes

Laisser un commentaire