Le Marocain Ali Missoum et l’Algérienne Maria Badache sacrés Champions d’Afrique respectivement chez les garçons et les filles

 Le Marocain Ali Missoum et l’Algérienne Maria Badache sacrés Champions d’Afrique respectivement chez les garçons et les filles

Fin de la grande messe continentale de Tennis des 14 ans et moins à Lomé

L’Oeil d’Afrique, le 12 septembre 2022
+22890214293

Les jeux sportifs de tennis organisés conjointement par la Confédération Africaine de Tennis (CAT) et la Fédération Togolaise de Tennis (FTT) sous le coupole de la Fédération Internationale de Tennis (ITF), dans la capitale togolaise viennent de s’achever ce dimanche le 11 septembre 2022.

Photo de famille des joueurs, joueuses, entraineurs des pays ayant participé au Championnat. On remarque à l’extrême droite, Mr Amine Ben Makhlouf, le responsable au développement ITF pour l’Afrique de l’ouest et du nord

Ce championnat d’Afrique de tennis a regroupé des joueurs venus de plusieurs pays d’Afrique entre autres le Maroc, le Ghana, la Tunisie, le Kenya, le Botswana, l’Algérie, Madagascar, Gabon, le Togo… pour les garçons et filles, qui ont compéti en simple et double, suivant la catégorie retenue, celle des 14 ans et moins, une semaine durant.

Finale entre le Marocain Ali Missoum et le Tunisien Omar sur le terrain de la FTT à Lomé

Un stade rénové et paré pour la circonstance, des moments de grands jeux, donnant l’occasion d’observer, de belles occasions. Une semaine durant, les compétitions ont permis de mesurer le niveau d’adresse des pays à travers un niveau de jeu de qualité.

Les Trophées

Chez les garçons, Ali Missoum, pour la deuxième fois consécutive remporte la coupe, en battant le Tunisien Omar sur un score de 7/5 7/5. De même, pour la troisième fois consécutive, chez les filles, l’algérienne Maria Badache garde sa position et remporte la coupe sur un score de 6/2 6/4 contre la Tunisienne Tasnime Ismail.
Pour les doubles, les récompenses ont été décernées en double garçons au Maroc, et en double filles, à la Tunisie.

Les médaillés du Championnat, catégories double et simple (garçons et filles)

Pour la circonstance, un monde inestimable s’est déplacé, on distingue parmi les spectateurs, les responsables de Moov, les représentants diplomatiques du Maroc au Togo, le Président de la Fédération béninoise de Tennis, qui ont marqué de leur présence cette grande finale, présence remarquée à plus d’un titre, en ce que ces personnalités ont procédé à la remise des Trophées aux différents récipiendaires.

Dans les Tribunes, on remarque la présence de Jean-Claude Talon, Président de la Fédération Béninoise de Tennis, le Consultant Formateur international de Tennis Ayeboua Nicolas…


Ce championnat organisé par la Fédération Togolaise de Tennis confirme le retour du Togo dans l’arène des compétitions internationales de Tennis. Observations faites en relation avec le niveau d’engagement qui s’imprime désormais à la FTT par l’ensemble de l’équipe dirigeante, engagement avec lequel la jeune équipe montante vient de renouer et qui mérite d’être soutenu. On observe une bonne motivation exprimée à travers les quelques actions d’impulsion des joueurs et équipes togolaises depuis leur prise de fonction.
Comparativement aux pays comme la Tunisie, l’Algérie, le Maroc dont les joueurs ont une longue pratique intensive et mondiale des compétitions malgré leur jeune âge, le Togo renoue progressivement avec la pratique des grandes compétitions.

Mme Imelda Dossou Etui, la Première Vice-Présidente de la Fédération Togolaise de Tennis livrant son mot de bienvenue lors de la cérémonie de clôture du Championnat

En définitive, ce championnat organisé et abrité par le Togo, en terme d’organisation technique est impeccable. Du reste, les éléments d’approche méritent d’être mis en place pour la capitalisation des acquis en faveur de la jeunesse togolaise, telles semblent les écoutes et les recoupements.

Le Chargé d’Affaires à l’Ambassade du Royaume du Maroc au Togo, Hamid Mechino et la 1ère Vice-Présidente de la Fédération Togolaise de Tennis Mme Imelda Dossou Etui, posant avec les 3 premiers de la catégorie simple garçon

Pour rappel, les compétitions ont débuté le 06 septembre et se clôturent le 11 septembre 2022 sur une note satisfaction de tous.
Il faut noter que les deux vainqueurs simple (garçons et filles) reviennent fraîchement d’un Grand Chelem.
Par ailleurs, en ce qui concerne la performance des joueurs togolais, consulté sur la question, le coach international N’Goran Yves rassure et appelle à maintenir les joueurs et joueuses, ainsi que l’encadrement pour un équilibre dans le processus d’évolution (le tennis aux protagonistes) qui feront fructifier les actions de la nouvelle politique et organisation du tennis togolais.

L’équipe togolaise

Néanmoins, au niveau des doubles, les joueuses togolaises n’ont pas démérité, elles sont arrivées en quart de final en battant l’équipe nigériane.
Il faut préciser que la compétition s’est déroulée sous l’appréciation de Amine Ben Makhlouf, le Responsable au développement ITF pour l’Afrique de l’ouest et du nord.

Expert Kossi Ayegnon loeildafriquemedia@gmail.com

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *