5ème édition du festival “Les Saisons Contées”, L’association AR’ZIKI lance l’activité culturelle devant la presse ce 23 juin 2022 au siège de FIJEEF

 5ème édition du festival “Les Saisons Contées”, L’association AR’ZIKI lance l’activité culturelle devant la presse ce 23 juin 2022 au siège de FIJEEF

L’Oeil d’Afrique, le 23 juin 2022

+22890214293

La 5ème édition du Festival “Les Saisons Contées” organisé par l’association AR’ZIKI, une activité culturelle qui se déroule du 10 au 15 août à Blitta, a fait l’objet d’une présentation ce 23 juin 2022, au siège de la Fédération Internationale des Journalistes Éditeurs et Écrivains Francophones FIJEEF à Lomé.

L’Honorable Gerry Taama a honoré de sa présence la conférence de presse de lancement du Festival “Les Saisons Contées”

Ouverte par le Président de l’association, cette activité a reçu le soutien du député GERRY TAAMA et d’éminents acteurs du monde culturel, journalistes experts Radio, WEB, MOJO, PRESSE venus soutenir l’initiative.

En effet, la 5ème édition du Festival de conte “LES SAISONS CONTEES”, selon les initiateurs, marque un tournant décisif dans l’engagement dans la stratégie mise en place par les organisateurs aux fins d’une valorisation du patrimoine immatériel immense et varié du Togo. Cette mission, poursuivent-ils, s’inscrit dans la droite ligne de la convention de l’UNESCO de 2005 sur la promotion de la diversité des expressions culturelles et s’inscrit désormais dans un contexte de redynamisation du secteur du conte et des disciplines connexes très marquées par le foisonnement des créations et
une augmentation fulgurante de nombre des artistes conteurs, une croissance à laquelle le festival a également contribué ces cinq dernières années.

Festival “LES SAISONS CONTEES”, C’EST DU 10 AU 15 AOÛT 2022 A BLITTA

A cette cinquième Edition de la célébration de la riche diversité d’expression qui transforme les arts de l’oralité, il est attendu une vingtaine de conteurs, slameurs internationaux afin de réfléchir par la même occasion sur les enjeux et défis du conte à l’ère du numérique et la transition sociale actuelle vers la globalisation.

Rachid Bikara, le promoteur du festival “Les Saisons Contées”


Au niveau artistique, selon son promoteur, Rachid Bikara, l’ambition du festival est de proposer au grand public de beaux spectacles de conte qui valorisent le patrimoine africain sur le plan local. Il a également pour vocation de
contribuer à professionnaliser le secteur du conte togolais et africain à travers des rencontres d’échanges et des actions de renforcement de capacités des acteurs. Plusieurs activités y sont prévues cette année : Séances de formation, Action de reboisement, Concours de contes, Diffusion de spectacle

Le festival “Les Saisons Contées” compte dans son équipe des partenaires de qualité dont des universitaires et bénéficie du savoir faire de Amelie Armao, une figure de l’art connue au Togo, et se veut un festival mondial.

Pour mémoire, “# LESSAISONSCONTEES ” sont un festival de conte qui réunit chaque année à Blitta (Togo), des
professionnels du conte pour célébrer l’art de l’oralité.

La conceptualisation de FIJEEF

Dans le cadre de son axe stratégique ” Promotion des Arts et Médias, la FIJEEF a pensé à mettre en place une synergie globale entre les acteurs qui animent les deux secteurs : les journalistes et les artistes. C’est dans cet objectif que FIJEEF, la fédération internationale des journalistes, écrivains et éditeurs francophones, fait de cette rencontre, mieux une opportunité qui vise à promouvoir les arts par les médias en mettant en place des outils de réception de contenus sur supports médiatiques pour partage à la masse par sa sauvegarde. Ainsi on peut espérer la disponibilité du contenu de manière durable.

Ainsi, la conférence de presse de lancement du festival “Les Saisons Contées” se veut un excellent outil de promotion de la culture et ce, par la conjonction de compétences de Journalistes au service de l’art. 

C’est donc pour FIJEEF, l’occasion d’annoncer la constitution d’une forme d’alliance entre les médias et les artistes dans le but de promouvoir l’art et de donner du matériel à fort potentiel économique aux deux parties, c’est ce qui justifie la démarche de FIJEEF.

Une première qui se concrétise en Afrique de l’Ouest francophone qui met les médias et les artistes au cœur de la production d’œuvres immatérielles. La FIJEEF et la Maison des Arts et Medias se veulent donc un instrument de diffusion des choses culturelles en essayant ainsi d’atténuer, selon son Président l’Expert Kossi AYEGNON, les carences de différents aspects du sujet, à sauvegarder la culture et la richesse immatérielle dont Blitta se veut le berceau.

TOLISSA  JUDE SIMONE +22890214293 centrefijeef@yahoo.fr

L'OEIL D'AFRIQUE