Harmoniser les techniques et méthodes de formation aux pratiques de tennis au Togo

 Harmoniser les techniques et méthodes de formation aux pratiques de tennis au Togo

L’OEIL D’AFRIQUE, le 05 Avril 2024
+22890214293 /92178279

La Fédération Togolaise de Tennis ouvre une consultation directe entre les acteurs de pratique sportive du Tennis notamment les formateurs, entraîneurs et arbitres sur les fondamentaux du tennis à inculquer aux jeunes joueurs et aspirants à la discipline du ballon jaune au Togo. Ce 05 Avril 2024, au Stade Omnisports de Lomé, ces acteurs se sont ouvertement concertés et échangent…sous le coupole de la Fédération.

À l’ordre du jour, comment enseigner le tennis pour un meilleur rendement. Une initiative qui vient à point nommé et qui témoigne de l’esprit d’innovation et de recherche de résultat dans la pratique du sport au Togo. Elle vise à mettre en place des currícula, solliciter non seulement l’expertise des techniciens du domaine, mais également la contribution des ingénieurs en pédagogie de formation dont dispose le Togo, afin de faciliter la production de documents de projets pédagogiques, à même de répondre à la préoccupation que soulève le tennis moderne.

En effet, le tennis tel que pratiqué, évolue selon que les outils se perfectionnent. Autant les raquettes en bois laissent place aux raquettes en alliages spéciaux, autant les balles vont plus rapidement selon qu’elles pèsent plus ou moins… C’est dire qu’il ya lieu de se recycler et surtout en s’appuyant sur des partages d’expériences professionnelles ou des renforcements de capacité professionnelle. C’est ce que nous confie le Président de l’Association Togolaise des Coachs de Tennis, Frédéric Tibiakou, dont la vision pour ce projet de coordination des pédagogies de formation tennistique coïncide avec les aspirations des autorités du Togo et plus spécifiquement la Fédération Togolaise de Tennis, en matière de currila sportifs. Le souci visiblement, est la production de résultats.

La rencontre d’échange et de réflexion qui se tient ce 05 Avril à Lomé entre les professionnels de tennis est une amorce de la nouvelle dynamique sportive qui vise une optimisation des résultats.

Notons qu’aux différents niveaux de responsabilités de l’organisation, des groupes de joueurs de la coupe Davis aux groupes des juniors, des 16 ans et moins, filles comme garçons, passant par les groupes de minime… l’ouverture des courts de tennis aux personnes désireuses… montre une certaine réorganisation dans la gouvernance tennistique au Togo.

Expert Kossi Ayegnon, DP L’OEIL D’AFRIQUE

L'OEIL D'AFRIQUE

Articles Connexes

Laisser un commentaire