Fédération Togolaise de Tennis/ À l’entraînement de ce 12 Février 2024

 Fédération Togolaise de Tennis/ À l’entraînement de ce 12 Février 2024

L’OEIL D’AFRIQUE, le 12 Février 2024
+22890214293 /92178279

De jour en jour, les entraînements s’installent dans le réel des joueurs qui sont toujours à l’heure et dans les perspectives d’endurance dans la discipline d’équipe.. Avec leur coach Aziadapou Benoît Ayité, diffuseur de bonne vibration, il faut compter que chaque jour se présente comme un défi. Un challenge qui force l’admiration de quelques amoureux du tennis qui viennent à l’occasion suivre les matchs, entre les séries de têtes, Stan, Jean Claude, et Daniel, pour la journée de ce 12 février 2024, ce beau jour ensoleillé, c’est dire que c’est au bout de l’épreuve que viendra la victoire.

Déjà les préparatifs des prochaines compétitions vont bon train, et plus encore, des joueurs actuels sont bien partis pour faire l’affaire dans le mérite de leurs actions et suivant leur rendement… Pour l’heure, le travail, rien que le travail, auquel veille le premier de l’équipe nationale, en la personne du Président de la Fédération qui ne finit pas de continuer les réglages sur les différents niveaux de l’activité sportive à la fédération..chouchou de la jeunesse montante qui parfois sans langue de bois trouvent en la politique du gouvernement, implémentée par le ministère des sports à travers la récente victoire à la coupe Davis, comme étant une lueur nouvelle qui ouvre la voie à la réussite.

Des amoureux comme Dossou Coco ou Djiwonou Fofo, joueurs togolais résident respectivement à Nantes et à Paris, revenus uniquement à Lomé pour savourer cette ère, de boostage de talents tennistiques au Togo.

Des intentions que maman Padio partage clairement avec notre rédaction, elle affirme à raison que de jour en jour, le Togo paraît comme étant la capitale ouest africaine de tennis.. Parole qui n’est pas fortuite à plus forte raison que l’un des participants à cette grande compétition mondiale de tennis, Issak Padio est son fils, alors même que tous les frères de ce grand joueur, sont également issus des écoles de tennis à Lomé.

Expert Kossi Ayegnon

L'OEIL D'AFRIQUE

Articles Connexes

Laisser un commentaire