Exposition des trésors mémoriels des origines

Mme Belei Atafeinam épouse Kadanga

En tout, deux semaines d’exhibition de talents, résultat des années de recherches, à partir de la contemporanéité de l’essence humaine, recherches , relatées à travers des œuvres d’art qui ramènent à la source des origines, et rappellent l’unicité de l’homme. Par des interprétations incrustées dans des ouvrages, en des matières les plus a même de rendre,  mieux de  restituer l’identité incarnée dans les hommes, en partant de leur “être” pour atteindre leur “avoir été”

Une marche à l’envers qui peut paraître similaire au retour des œuvres de Dahomey par la France, depuis Paris à Cotonou. De cette même manière, les œuvres en exposition sont une coïncidence qui n’est pas fortuite, dans la mesure où les hommes de notre époque ont besoin de mieux se redécouvrir, non pas uniquement par les récits, mais en s’ouvrant au monde. 

EVA NAWE

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *