Développement numérique

 Développement numérique

Les systèmes numériques et les nouveaux métiers

L’OEIL D’AFRIQUE, le 28/06/2021

+228 90214293

Les métiers liés au système numérique sont de plusieurs ordres. Parmi ces métiers, ce qui nous intéresse ici, c’est celui des influenceurs car ce métier fait des émules auprès de la jeunesse africaine sans toutefois permettre à ce que les objectifs réels soient respectés.

En effet, les influenceurs sont en quelque sorte des agents commerciaux sur le net. Tout comme dans la vie réelle, les produits à vendre varient entre du matériel et la prestation de service. Cependant, on observe dans l’achalandage, des déviations de tout genre : des prestataires utilisent parfois des méthodes peu orthodoxes pour faire passer leurs messages…

Dans ce contexte précis, pour certains, il s’agit prioritairement de drainer à leur actif, plus de « followers ». Car derrière cette activité, se cachent des enjeux économiques en rapport avec le nombre de « followers », c’est-à-dire, plus vous avez de « followers », plus votre audience est vendable auprès des entreprises qui voudraient faire passer leurs bannières publicitaires durant votre temps d’antenne.

On distingue donc des influenceurs influents, moins influents et des débutants. Pour la première catégorie d’influenceurs, on trouve ceux qui sont des « youtubeurs », des « facebookeurs » qui portent leurs voix sur des sujets d’intérêts publics. L’objectif est de sensibiliser les populations et de construire des opinions sur une bonne compréhension des enjeux de l’heure.

Ainsi, Internet passe pour une plateforme qui génère des ressources financières pour les animateurs d’émissions, ce, à travers plusieurs mécanismes de payement (nous y reviendrons).

De ce fait, il est ouvert toute forme de concurrence, des plus loyaux, pourvoyeurs de contenus aux plus déloyaux qui s’offrent le loisir de dénigrer les personnes à travers les rhétoriques à mi-chemin entre la comédie et la délation.

Si dans certains pays, la qualité des contenus tient compte du niveau d’éducation et la culture des acteurs qui l’animent, à certains endroits, aucun respect n’est tenu. Alors se pose le problème de la règlementation des productions numériques.

Il n’est donc pas étonnant de voir que des Etats mettent en place des systèmes de contrôle d’accès à certains sites extérieurs afin de décourager des attitudes malveillantes. Un couteau à double-tranchant qui parfois dessert les économies nationales dans la mesure où, en absence de contenus de valeur, aucune augmentation de volume d’affaires n’est pas générée. Les trafics internet, plus ils sont denses, plus ils sont rentables pour l’ensemble des acteurs qui l’alimentent.

Il est donc regrettable que cet outil merveilleux inventé pour servir au développement, les réseaux sociaux soient détournés à des objectifs contradictoires. Toutefois, les avantages autour de cette industrie du 3ème millénaire sont énormes pour nos pays africains.

à suivre…

Expert Blaise Ayegnon

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *