Célébration de la Journée africaine des mers et des océans

 Célébration de la Journée africaine des mers et des océans

WIMAFRICA exhorte les acteurs impliqués dans le développement de l’économie bleue à s’investir pour des océans plus saints

L’Oeil d’Afrique, le 26 juillet 2022
+22890214293/92178279

A l’occasion de la journée africaine des mers et des océans, le Women In Maritime Africa (WIMAFRICA) organise trois (03) jours de célébration, sous le thème : ” Développement de l’économie bleue en Afrique” et ” Autonomisation des femmes du secteur maritime “.

Le lancement officiel des travaux devant meubler cette célébration a été fait ce 25 juillet 2022 par le Ministère en charge de l’Economie Maritime, de la pêche et de la protection côtière dans l’enceinte du Port Autonome de Lomé.
Cérémonie à laquelle ont pris part, outre la Direction du Port Autonome de Lomé, des associations féminines et acteurs oeuvrant dans le domaine et pour la promotion de l’économie bleue.

Dans son discours de bienvenue, la Présidente continentale de WIMAFRICA, Mme Yevona Akuele Adanlete Lawson, a clairement réaffirmé son engagement entre autres à jouer un rôle actif, pour aider à combler la demande qui existe pour les gens de mer dans le monde entier et veiller à ce qu’à chaque étape, aucune femme africaine ne soit laissée pour compte. Ainsi, l’objectif de ces trois jours de travaux, est d’offrir un cadre pour cultiver un leadership stratégique au sein des femmes dans le secteur maritime et de soutenir leur avancement en vue de la promotion d’échanges sûrs, sécurisés et efficients sur des océans plus propres.


Pour le Secrétaire Général du Port Autonome de Lomé, Kabitchada Essonêya Komi, l’atelier de formation organisé par WIMAFRICA à l’endroit des femmes du secteur maritime et portuaire, est une occasion de rappeler le rôle essentiel et central que joue la femme autant sur le plateau familial que professionnel. “Leur engagement et leur implication sont d’un apport stratégique pour le développement économique de notre pays” a-t-il affirmé, avant de poursuivre que ce faisant, l’action de l’association vise principalement à stimuler des échanges autour du thème sus-énoncé en vue de parvenir à des conclusions constructives pour l’avenir de nos écosystèmes relatifs à l’économie bleue.

Dans son discours d’ouverture, le représentant du Ministre de l’économie maritime, de la pêche et de la protection côtière, Kouété K. AFACHAWO a relevé les défis auxquels sont confrontées les femmes (qui ne représentent que 2% de l’effectif des travailleurs maritimes dans le monde) dans ce secteur notamment le non accès aux accompagnements financiers, les mesures discriminatoires, le non accès aux équipements nécessaires, …

Il faut noter la présence des délégations de WIMAFRICA venues de la RDC, du Cameroun, … Les diverses manifestations prendront fin le 27 juillet 2022.

Ayegnon Eva

L'OEIL D'AFRIQUE