Bénin: Lancement officiel du démarrage des travaux dans le cadre du programme d’assainissement pluvial de Cotonou

 Bénin: Lancement officiel du démarrage des travaux dans le cadre du programme d’assainissement pluvial de Cotonou

L’OEIL D’AFRIQUE, le 28 avril 2022

+22890214293

Initié par le Gouvernement du Bénin, et avec le soutien des partenaires techniques et financiers que sont la Banque Mondiale (BM), la Banque Européenne d’Investissement (BEI), l’Agence Française de Développement (AFD), la Banque Africaine de Développement (BAD), la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), la Banque Islamique de Développement (BID), le Programme d’Assainissement Pluvial de la ville de Cotonou (PAPC) vise à réduire très fortement la vulnérabilité de la ville de Cotonou aux inondations et favoriser la réalisation d’infrastructures socio-économiques durables.

Ce jeudi 21 avril 2022, M. José Tonato, ministre du cadre de vie et du développement durable, M Luc Atrokpo, maire de Cotonou, M. Marc Vizy, ambassadeur de France au Bénin, M. Jérôme Bertrand-Hardy, directeur de l’AFD, Mme Kaliza Karuretwa, représentant résident par intérim de la BM pour le Bénin, M. Juan Luis Barbolla Casas, représentant de la BEI, ont procédé au lancement officiel de la part des travaux du PAPC financée par la BM, la BEI et de l’AFD.

D’un montant total de 401,78 millions d’euros (soit 263,55 milliards de FCFA) dont 89,1 millions d’euros de la BM, 50 millions d’euros de la BEI et 40 millions d’euros de l’AFD, ces financements viennent soutenir les efforts engagés par le Gouvernement pour améliorer durablement les conditions de vie des populations de Cotonou, et s’insèrent dans les priorités définies dans le Programme d’Action du Gouvernement (PAG).

A la fin du programme, les réalisations seront :

• la construction de 46 km de collecteurs primaires ;

• la construction de 90 km de collecteurs secondaires et de caniveaux latéraux de rues ;

• l’aménagement et le pavage de 49 km de rues ;

• l’aménagement de 7 bassins de rétention d’eau pluviale ;

• l’acquisition d’équipements pour la collecte de déchets solides ;

• la reconstruction et l’équipement de l’école des sourds ;

• la reconstruction et l’équipement de l’école primaire publique de Vèdoko 2 ;

• la reconstruction et l’équipement de laboratoire type centre de santé communautaire.

En tout, le Bénin en moins de 12 mois, a bénéficié d’une subvention de plus de 2000 milliards, du fait de la transparence et de la bonne gouvernance : Eurobon, Le Dts pour COVID, le fonds pour la vie chère, et pour l’assainissement de la ville de Cotonou… La liste n’est pas exhaustive

L'OEIL D'AFRIQUE