Agroécologie au Togo : La certification de l’information agricole

 Agroécologie au Togo : La certification de l’information agricole

L’ŒIL D’AFRIQUE s’investit dans l’efficience et l’efficacité de la qualité bio « Made in Togo » des ONG membres de l’UONGTO

L’ŒIL D’AFRIQUE, le 09 Décembre 2021

+228 90214293 / 92178279

@Tchitchao 2021, dans la préfecture de la Kozah, au centre CIAR-SAl de l’ONG PADES

Nous évoquions dans la parution en date du 06 Décembre 2021 de votre journal L’ŒIL D’AFRIQUE, que le Togo est classé parmi les pays producteurs et exportateurs de produits bio en Afrique de l’ouest. De même, dans la même soirée, il a été diffusé sur les sites européens que l’Ananas togolais a été primé meilleure qualité bio. Ce qui suppose que les produits exportés sont depuis la ferme traités de manière à respecter les qualités.

C’est dans ce contexte que bien avant cette date, L’Oeil d’Afrique votre journal a jugé bon d’effectuer une visite de terrain, une anticipation diraient certains. L’objectif : mettre à la disposition des consommateurs, l’information sur la réalité des productions « bio » au Togo.

@Tchitchao 2021, dans la préfecture de la Kozah, au centre CIAR-SAl de l’ONG PADES

Pour satisfaire à cette démarche, votre journal L’Oeil d’Afrique a rendu visite à l’ONG PADES à Tchitchao dans la préfecture de la Kozah, au nord du Togo.

Ces informations visent à consolider les indicateurs de développement en Afrique de l’ouest, la mission de votre journal a été inopinée afin de constater les pratiques alternatives de la certification qualité bio des produits agricoles, certification qui a valu au Togo cette reconnaissance internationale.

@Tchitchao 2021, dans la préfecture de la Kozah, au centre CIAR-SAl de l’ONG PADES

En effet, des renseignements recueillis sur le terrain, il ressort que la production en ces lieux est faite sans engrais chimique ni pesticide, ni autres additifs chimiques lors de la transformation (surtout sans herbicide), partant de la phase de préparation de l’espace cultivable à la mise en terre des plants ou des semences.

Ces caractéristiques susmentionnées sont entre autres indispensables à la reconnaissance de la qualité bio des produits exportés. Pour nombre de consommateurs, le fait de disposer d’informations et de preuves matériels de ces transformations bio, est un déterminant dans le choix des produits alimentaires à consommer.

A la découverte du Centre Initiative Agricole Régénérative pour la Sécurité Alimentaire (CIAR-SAl) du PADES de Batchale Agouda, une autre référence dans l’agroécologie

A Tchitchao, dans la préfecture de la Kozah, le secteur de l’entreprenariat agricole n’est pas laissé inexploité. Dans la ferme CIAR-SAl dont le promoteur Batchale Agouda, Directeur Exécutif de l’ONG PADES (membre de l’UONGTO) s’investit également à faire de l’agroécologie, une réalité, en joignant l’élevage à l’agriculture, afin de transformer en composte naturelle les déchets fécaux de pondeuses et feuilles sèches… Une activité qui lui permet de sortir du chômage une dizaine de jeunes qu’il emploie grâce aux revenus que lui procurent ses activités.

@Tchitchao 2021, dans la préfecture de la Kozah, au centre CIAR-SAl de l’ONG PADES

A la ferme CIAR-SAl du PADES, on retrouve des légumes, des céréales, fruits, des pondeuses et oeufs…, des denrées que réclame une clientèle fidèle, de sorte à susciter auprès de l’ONG un agrandissement de l’espace d’exploitation, une recherche de financement pour la construction d’un troisième bâtiment pour servir de poulailler et satisfaire à la demande du marché.

Précisons que cette mission fait suite à une tournée dans l’extrême nord du Togo diligentée, à quelques kilomètres de la frontière avec le Burkina et le Ghana, et a permis à l’équipe de mission de visiter les fermes écoles du frère jacques, siège de l’ONG AREJ, et observer la conformité de pratiques persistantes dans l’agroécologie au Togo.

Equipe de L’Oeil d’Afrique depuis Tchitchao-Kara

AYEGNON Kossi & YERIMA Amidatou

+22890214293/92178279

email: loeildafriq@hotmail.fr

L'OEIL D'AFRIQUE