Afrique/Sport/Tennis: Le Togo, effectivement capitale du Tennis en Afrique

 Afrique/Sport/Tennis: Le Togo, effectivement capitale du Tennis en Afrique

L’OEIL D’AFRIQUE, le 1er Mars 2024,
+22890214293 /92178279

Le Togo effectivement capitale ouest africaine de Tennis ? C’est bien des réactions recueillies de part et d’autres des observateurs de diverses activités sportives récemment animées au Togo. Déjà, pour cette année 2024, trois grandes rencontres de tennis mondialement connues y ont été jouées, en entre le premier et le troisième mois. Il s’agit de la compétition individuelle et par équipe, ITF de tennis des U14 et U16 de la zone Afrique de l’ouest et du centre, de la Coupe Davis Zone 2, et actuellement le Championnat individuel d’Afrique ITF/ CAT des U14 qui vient de débuter hier 28 février 2024.

Cette observation vient des personnes provenant de diverses professions qui s’intéressent pour plusieurs raisons à l’activité sportive. Pour lœildafrique.tg, la tenue effective de ces importantes rencontres internationales confirme bien que le Togo se donne les moyens de prendre une place incontournable au sein des grandes nations sportives mondiales.

Ces propos, le Président de la Fédération Togolaise de Tennis, Clément Mawuli Ahialey, ne les dementit point mais réaffirme :

“Sans vouloir nous jeter des fleurs, d’abord le fait que nous soyons au centre, quand vous venez par Lagos, Cotonou… vous êtes à Lomé; par Abidjan, Accra… vous êtes à Lomé; ou par Bamako, Ouagadougou, vous êtes à Lomé.” affirme t-il, avant de poursuivre : “Aussi, du fait que le Togo perce beaucoup sur le plan tennistique mondial ces temps-ci. Je rappelle que le Togo, avec la victoire tennistique mondial de l’équipe nationale sur celle de l’Indonésie à la Coupe Davis, est classé 65ème nation internationale sur le plan tennistique. Ensuite, le Togo fait partie des cinq (05) pays d’Afrique qui jouent à ce niveau c’est-à-dire l’Afrique du Sud; l’Égypte; le Maroc; la Tunisie; et évidemment le Togo, la Fédération Internationale de Tennis et la Confédération Africaine de Tennis ont un regard tourné vers le Togo, pour mieux vulgariser le tennis il choisisse le Togo.” Clément Ahialey.

Cette position du Togo aujourd’hui à l’échelle internationale, n’est pas fortuite. Elle est la conjugaison de plusieurs facteurs fruits de moult efforts consentis par les premiers responsables, notamment sur toute la chaîne des valeurs, le retour au bercail des grands joueurs pour prêter mains fortes à la jeunesse, la rénovation des infrastructures hôtelières et tennistiques aux normes et standards internationales, les équipements et offres de services adequats, la sécurisation et la modernisation de l’aéroport,… Le tout, coordonné par un ensemble d’acteurs qui mettent en œuvre la volonté des autorités togolaises, ce pays de l’Afrique de l’ouest reconnu à l’unanimité comme terre d’hospitalité. Un atout attrayant pour les institutions mondiales du tennis dont l’ITF et la CAT qui optent prendre part à l’action du gouvernement togolais à travers des actions concrètes, des réalisations effectives…

Expert Kossi Ayegnon

L'OEIL D'AFRIQUE

Articles Connexes

Laisser un commentaire