5th International Conference on Materials & Environmental Science’ (Health, Environment, Materials Research and innovation) (ICMES 2022) à Saïdia (Maroc)

 5th International Conference on Materials & Environmental Science’ (Health, Environment, Materials Research and innovation) (ICMES 2022) à Saïdia (Maroc)

5th International Conference on Materials & Environmental Science’ (Health, Environment, Materials Research and innovation) (ICMES 2022) à Saïdia (Maroc)

L’OEIL d’Afrique, depuis Rabat, le 13/06/2022

+22890214293

La ‘5th International Conference on Materials & Environmental Science’ (Health, Environment, Materials Research and innovation) (ICMES 2022) s’est tenue à Saïdia (Maroc) du 9 au 12 juin 2022 au sein du magnifique complexe du Radisson Blu Resort Saïdia. La conférence ICMES 2022 était axée cette année sur le domaine des matériaux innovants mais surtout de la santé avec des exposés remarquables couvrant notamment l’épigénétique qui correspond à un retour à un vieillissement normal pour des organismes perturbés par le stress, la mauvaise alimentation et les perturbateurs endocriniens.

A ce sujet, le régime méditerranéen a été recommandé par le Prof. Mohamed Benhamed (INSERM, France), tout en limitant les vecteurs de stress. Un peu plus tard, le Prof. Noureddine Abidi (Texas Tech University, USA) nous a parlé de la pollution des océans par les micro plastiques, qui finissent tôt ou tard dans notre assiette, avec des effets dramatiques sur notre santé. D’autres exposés ont couvert le domaine de l’énergie (matériaux absorbants et batteries notamment) réunissant les meilleurs spécialistes mondiaux intervenant en ligne d’Allemagne, Etats Unis et Japon, par l’intermédiaire de l’application sécurisée Zoom.

Des ateliers pratiques permettant d’utiliser des instruments de pointe notamment en matière de détection du covid-19 étaient proposés.

Le Prof. Yann Garcia (UCLouvain, Belgique) a dévoilé un nouveau procédé qui permet de contrôler la fraicheur des aliments que ce soit après une conversation à température ambiante ou en milieu réfrigéré. Ce processus innovant utilise un capteur low-cost tandis qu’un smartphone permet de savoir si l’aliment (poulet, porc, bœuf) est consommable. Ce procédé permet donc d’informer rapidement le consommateur sans intermédiaires et pourrait trouver de nombreuses applications.

C’est un sujet important pour le Togo où le stockage de la viande pose problème. Les travaux sur le porc (lardons) viennent d’être publiés par la Royal Society of Chemistry (J. Mater. Chem. C, doi.org/10.1039/D2TC01655A) et une étude plus étendue le sera prochainement par Elsevier (J. Hazardous Materials), une autre maison d’édition en chimie. Pour mémoire, nous avions découvert le Prof. Yann Garcia à l’œil d’Afrique lors de son séjour à Lomé où il nous avait parlé de la modernisation des universités en Afrique francophone, en avril 2019, juste avant le déclanchement de la pandémie du covid-19. Il se rendra d’ailleurs fin de semaine prochaine à Toulouse pour la conférence de clôture du projet Erasmus+ Pulse qui accueillera une délégation d’enseignants chercheurs de l’Université de Lomé.

L'OEIL D'AFRIQUE