15 août 2022: WILPF-Togo souffle sa troisième bougie

 15 août 2022: WILPF-Togo souffle sa troisième bougie

L’Oeil d’Afrique, le 15 août 2022

+22890214293/92178279

Une action de grâce a été rendue ce 15 Août 2022 par les membres de la section Togo du Women’s International League For Peace and Freedom (WILPF Togo), à l’Eglise Saint Kisito de Tokoin Doumassesse, en faveur de ses trois ans d’existence, en ce jour solennel de célébration de la levée au ciel de la Vierge Marie, l’Assomption.


Il s’agit pour les membres de cette association féminine qui lutte pour la paix et la non violence dans le monde, de manifester sa reconnaissance à Dieu pour la survie malgré que sa naissance a coïncidé avec la survenue de la COVID 19 et ses conséquences.

L’Oeil d’Afrique, votre journal s’est approché, à la sortie de la messe, de quelques membres de l’association. Elles ont bien voulu se livrer …


Selon Mme Gnansa Baeda, la première conseillère de WILPF Togo, le chemin a été tortueux mais l’association résiste: “en trois (03) ans, nous avons mené plusieurs activités surtout positives et nous n’avons pas manqué de rencontrer des difficultés. Je me rappelle le premier jour, c’était toujours ici, en ce lieu, nous étions au nombre de huit, aujourd’hui nous sommes une centaine. C’est donc une joie pour nous de nous retrouver à l’église pour célébrer la grandeur de Dieu, lui rendre grâce et le glorifier.

Mme Attiti-Kpanka Essohanam, renchérit en confiant que c’est le mot “paix” contenu dans la dénomination qui l’a incité à rejoindre l’association : “le titre “PAIX” contenu dans WILPF a été l’élément qui a motivé mon adhésion. Chemin faisant, les formations et renforcements de capacités sur des thématiques notamment les “Robots Tueurs” (de nouveaux termes qui m’étaient inconnus) don’t WILPF Togo est actuellement en campagne contre leur utilisation, m’a fortifié et renforcé de ce que j’ai fait un bon choix. De plus, récemment, le congrès qui s’est déroulé en ligne et durant lequel une femme a été portée aux commandes de WILPF International est également émouvant pour nous, les femmes.


Pour la Vice Présidente FAYA Pilakani, c’est effectivement la recherche de la paix, le soucis d’apporter sa petite contribution pour la préservation et la culture de la paix dans le monde qui a motivé la mise sur pied, depuis 15 août 2019 de cette association, qui s’est assignée comme objectif de promouvoir le désarmement, la paix, et la sécurité dans la monde, en sensibilisant les femmes à jouer le rôle qui leur revient dans la prise de décision et aider à façonner les réponses qui affectent leur vie et leurs communautés.

YERIMA Amidatou

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *